Dopage La Fédération internationale d’athlétisme va décider du sort de la Russie

Lundi, 3 Décembre, 2018

C’est demain à Monaco que la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) doit se prononcer sur la réintégration ou non de la fédération russe (Rusaf), suspendue depuis trois ans en raison d’un scandale de dopage. Deux mois et demi après la levée de la suspension de l’agence russe (Rusada) par l’Agence mondiale antidopage (AMA), l’athlétisme mondial, dernière institution emblématique à bannir la Russie, est sous pression. Huit fois déjà, l’IAAF a reconduit la suspension de la Rusaf depuis novembre 2015, début des révélations sur le tentaculaire système de dopage institutionnel dans le pays. Le Norvégien Rune Andersen, patron de la task force consacrée à l’évaluation des progrès russes en matière de lutte contre le dopage, présentera ses recommandations au Conseil de l’IAAF mardi. Le président de l’IAAF, Sebastian Coe, devrait ensuite appeler à voter selon ces recommandations. Le Conseil suit habituellement les préconisations de la task force. N. G.

 
×