Photo : Stringer/AFP
Photo : Stringer/AFP

Yémen Les belligérants s’accordent pour un échange de centaines de prisonniers

Mercredi, 5 Décembre, 2018

Après de nouveaux combats meurtriers ce week-end dans la ville portuaire d’Hodeida, les pourparlers de paix qui devaient se tenir lundi à Stockholm ont été reportés. Hier, une lueur d’espoir est néanmoins réapparue. Le gouvernement officiel yéménite, soutenu par une coalition armée menée par l’Arabie saoudite, aurait conclu un accord avec les rebelles houthis, financés par l’Iran, pour échanger des centaines de prisonniers. De 1 500 à 2 000 membres des forces gouvernementales seraient concernés, contre 1 000 à 1 500 houthis. Selon le représentant du gouvernement Hadi Haig, la majorité des prisonniers insurgés sont des combattants, alors que ceux des autorités yéménites seraient des politiques et des civils. Le porte-parole a précisé que l’application de l’accord se ferait après les négociations de paix en Suède, qui pourraient se tenir rapidement. Depuis 2014, cette guerre a fait 10 000 morts, 2 millions de déplacés, et a plongé 14 millions de personnes dans la famine. S. A.

 
×